Pour tout savoir sur… À la une


Une méthode FLE complète du A1 au B1 pour les adolescents, avec pour fil conducteur leur ville, leur vie, leurs loisirs, leurs passions… Enseignez le français en stimulant l’intérêt de vos élèves de manière ludique grâce à des projets créatifs, des activités de groupe, et une construction progressive et inductive des savoirs.

Amandine Quétel, une des autrices de la collection, répond à quelques questions pour vous en apprendre plus sur À la une


  • À qui s’adresse À la Une ?

À la une est destiné aux adolescents de 11 à 15 ans. Les manuels de la collection vont du niveau A1 au niveau B1. Ils sont adaptés aussi bien au système scolaire classique (donc aux élèves de collège) qu’à d’autres systèmes d’enseignement (cours particuliers, alliances françaises, cours en écoles de langues privées, etc.).

  • Quel est le principe d’une unité ?

Tous les manuels comportent 8 unités et chacune des unités commence avec la présentation d’un adolescent francophone, qui vit dans un des nombreux pays faisant partie du monde  francophone. Nous avons vraiment voulu couvrir un maximum de pays ou régions où on parle français en Afrique, en Europe, en Amérique ou même en Océanie.

On commence donc l’unité en découvrant ce personnage qui se présente : il parle de sa vie, de son pays, de son quotidien, de ses loisirs, de ses goûts, de sa ville. etc., et bien sûr en accord avec la thématique de l’unité. Et ce personnage, on va le suivre tout au long de l’unité. Il va réapparaître à différents moments des leçons, le but étant de comparer deux systèmes de vie différents. On va le retrouver d’ailleurs en fin d’unité dans une double-page où il présente un thème particulier (double-page culturelle) : il est auteur d’un blog et il écrit à son tour un article sur un point spécifique de sa vie dans son pays ou dans sa ville et on peut inviter l’apprenant à faire de même. C’est d’ailleurs de là que vient le nom de la collection : les apprenants deviennent des journalistes en herbe, et écrivent des “unes” sur leur blog. 

L’apprenant peut vraiment se comparer et s’identifier à cet adolescent avec qui il a des points communs. D’ailleurs, on parle de thématiques qui correspondent à leur âge, à leur génération, à leurs préoccupations d’adolescents et cela leur parle forcément.

  • Comment le manuel parvient-il à rendre les apprenants actifs ?

Avec cette méthode, on travaille vraiment avec une approche actionnelle, on veut que l’apprenant soit actif du début à la fin de son apprentissage, guidé par son professeur. On lui pose des questions tout le long du manuel et toutes les activités sont faites pour qu’il puisse réagir (avec des jeux, de l’interaction, des travaux en petits groupes, des projets, des mini-projets…).

  • Quelle est la place des nouvelles technologies dans la collection ?

Les nouvelles technologies ont un rôle important dans À la une. En effet, on commence chaque unité avec une conversation de type Whatsapp entre l’adolescent francophone que l’on va retrouver tout au long de l’unité et ses proches. Tout au long de l’unité, il y a beaucoup de documents qui sont tirés d’Internet et qui en reprennent les codes. On parle de plusieurs applications que les apprenants connaissent, on leur propose même à leur tour d’inventer des applications par exemple. Tous les projets et mini-projets existent dans deux formats différents : soit en format « traditionnel », soit en format numérique. On leur propose par exemple de créer des posts pour les réseaux sociaux, de réaliser une vidéo, etc. 

  • Et qu’en est-il des vidéos ? 

Il y a une vidéo authentique par unité didactique qui se trouve en début d’unité pour lancer la thématique avec 2-3 questions liées à cette dernière. 

En se connectant sur l’Espace virtuel, le professeur peut trouver une fiche d’exploitation complète qui peut servir pour faire cours (avec des activités de compréhension globale, compréhension détaillée, de travail de la langue et une idée de projet).

Toutes les vidéos sont authentiques et sont tirées de programmes télévisés ou de vidéos Youtube. Encore une fois ce média est bien connu des apprenants adolescents. 

  • Est-ce que l’on peut dire de À la une que c’est une collection ludique ?

Oui, il s’agit d’une collection ludique car il y a régulièrement des jeux dans toutes les leçons. Une unité est divisée en trois leçons et dans toutes les leçons, il y une double-page qui correspond à une séquence de cours. 

Dans chacune de ces doubles pages, il y a une idée de jeu pour travailler la langue. Elle peut remplacer les exercices systématiques pour que ce soit un peu plus ludique pendant la classe.

Les supports sont des documents en lien avec la vie quotidienne des adolescents, à ce qu’ils pourraient rencontrer s’ils habitaient dans un pays francophone.

 Dans les petits projets, on leur propose de faire des activités insolites et originales. Par exemple, on propose de faire des concours de projets. Pourquoi pas un petit peu de compétition pour les motiver ! Mais pas trop… dans le Guide pédagogique, on suggère que les apprenants votent pour leur projet préféré mais il faut qu’au final tout le monde puisse gagner pour éviter de pénaliser ceux qui auraient moins bien travaillé ou qui ont moins d’idées que d’autres… Il faut penser à des récompenses qui peuvent aller à tous les groupes.  

  • Quelles compétences sont travaillées dans les unités pédagogiques ?

On travaille la compréhension orale et la compréhension écrite à partir des documents déclencheurs mais aussi tout au long de l’unité puisque le manuel est entièrement en français. 

Les documents oraux et les vidéos permettent de travailler la compréhension orale. On invite l’apprenant à interagir, à donner son opinion, à parler de son expérience, à comparer ce que fait l’adolescent francophone avec sa propre vie et donc à s’exprimer.

Dès les premières unités, il y a des phrases d’exemple de production orale pour pouvoir s’appuyer sur un modèle et s’exprimer plus facilement. Ils sont donc très vite amenés à prendre la parole. Ils peuvent partir de cette base et ajouter petit à petit le vocabulaire appris en cours.

On propose aussi de travailler par carte mentale donc ils vont vraiment apprendre le vocabulaire dont ils ont besoin pour exprimer leurs opinions, leurs idées, etc. On ne leur impose pas une liste de vocabulaire, c’est vraiment du vocabulaire qu’ils construisent eux-même. 

En fin de leçon, on arrive sur une double-page de lexique : il s’agit d’une carte mentale qui récapitule tous les mots de vocabulaire les plus importants de l’unité avec des petits dessins, des pictogrammes pour que ce soit plus facile à mémoriser. Des activités sont proposées sur cette double-page pour exploiter et travailler ce lexique. Et pour mieux mémoriser les mots de vocabulaire, l’élève peut aussi refaire sa propre carte mentale. 

Pour la grammaire, il y a aussi une double-page de grammaire très visuelle avec des tableaux et des exercices de systématisation.

  • Et les apprenants, ils pensent quoi de ce manuel ?

 D’après les retours qu’on a eus, les adolescents apprécient énormément les projets, que ce soient des projets individuels ou des projets réalisés en groupe, car cela leur permet de pratiquer la langue. Les projets ont été pensés pour être les plus authentiques possibles, qu’ils ressemblent le plus possible à quelque chose qu’ils pourraient faire dans leur vraie vie et c’est aussi pour ça que l’utilisation des nouvelles technologies étaient évidentes pour ces projets. 

Ils passent beaucoup de temps sur les réseaux sociaux et sur les services de messagerie, c’est pourquoi on leur propose de faire la même chose en français, comme le ferait leur binôme francophone. Cela leur permet aussi de travailler en groupe : il y a donc aussi un côté très récréatif qui les invite à être tout le temps en action.

Le fait qu’ils travaillent avec beaucoup de vidéos authentiques est aussi un aspect de l’apprentissage qui leur plaît beaucoup. 

  • Quels avantages pour les enseignants ?

Le gros plus pour les professeurs, c’est que tout est prêt et que tout est très facile à suivre.

La première fois que vous utilisez la méthode, on vous conseille de regarder le Guide pédagogique associé parce que vous y trouvez des cours complets avec des idées pour lancer la classe grâce à des jeux ou des activités ludiques. Il y a aussi plein d’idées de dynamiques de groupe, pour commencer la classe, pour mettre en place les projets, pour faire les jeux, pour aborder une même activité de manières différentes, etc.

Sur l’Espace virtuel, vous disposez de tout le matériel complémentaire : des évaluations toutes prêtes, les exploitations des vidéos, des exercices interactifs, les Livre de l’élève et Cahiers d’exercices au format numérique, etc. 

Le choix des Éditions Premium : le manuel + accès de 12 mois à l’Espace virtuel 

 Si vous êtes Premium et que vos élèves aussi, vous pourrez leur assigner certains exercices et certaines activités. À partir de là, vous pouvez effectuer un suivi complet de leur travail à distance : vous allez pouvoir voir leurs résultats, quels ont été leurs erreurs etc. 

 Vous pouvez leur envoyer tout type d’activités que ce soit des exercices systématiques sur des points de langue, une vidéo avec sa compréhension globale ou d’autres vidéos qui ne sont pas directement liées avec le livre mais qui vont leur permettre de travailler le lexique, la grammaire ou une thématique en particulier.

 Si vous n’avez pas beaucoup de temps, le livre et tous ses compléments se suffisent pour le cours. Vous pouvez toujours ajouter d’autres éléments à cette base, remplacer certaines activités que vous aimez moins ou certains documents.


Vous êtes intéressés par À la une ? La collection est désormais complète et couvre les niveaux de A1 à B1. 

Découvrir la collection

Vous souhaitez en savoir plus sur À la une en vidéo ?

  • Visionnez les Rencontres virtuelles passées sur À la une :

Rencontre virtuelle FLE · Collection À la une : Le FLE pour les adolescents

Rencontre virtuelle FLE · Comment faire des cours en ligne avec À la une et l’Espace virtuel ?

  • Les autrices vous parlent de À la une :
 

 

Vous avez d’autres questions sur cette collection ? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : [email protected] 

Newsletter pour les professeurs de FLE

Abonnez-vous