Françoise Hapel

Titulaire d’un diplôme d’institutrice et d’un CAPEPS, Françoise Hapel a tout d’abord enseigné dans le premier degré puis comme professeure d’éducation physique et sportive en collège avant d’être chargée de la formation des professeurs des écoles en EPS à l’IUFM de l’académie de Versailles. S’intéressant particulièrement à la place du corps et des émotions dans l’apprentissage et sensible aux problématiques des élèves allophones, elle a repris une formation en FLE et mené des recherches auprès d’enfants nouvellement arrivés en France. Observant les effets bénéfiques d’un projet d’arts du cirque sur l’apprentissage du français avec des élèves de CLIN (Classe d’Initiation), elle en a fait son sujet de thèse qu’elle a soutenue à Paris 3 en 2012.

Elle est maintenant maitre de conférences en didactique des langues et responsable du master FLE à l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Elle assure les cours de psycholinguistique, didactique du FLE, français langue d’intégration et dialogue des cultures. Rattachée au laboratoire ALTER (Arts/Langages, Transitions & Relations), ses recherches portent notamment sur les problématiques liées à l’accueil des migrants adultes et enfants, la place du corps et des émotions dans l’apprentissage et l’évaluation.