Mon métier, prof d’anglais : Karen Petteni


Mon métier, prof d’anglais

Derrière chaque enseignant, il y a une histoire à raconter (et toutes sortes d’anecdotes) !

Aux Éditions Maison des Langues, nous aimerions faire connaître le métier de professeur d’anglais, le valoriser, et ce grâce à une série de portraits parlants. C’est une bonne occasion de raconter son histoire, de partager son expérience, de partager ses anecdotes et qui sait, peut-être d’inspirer des vocations !

Vous souhaitez nous faire part de votre expérience ?

Pour participer, c’est très simple : il suffit de répondre à notre petit questionnaire et de nous envoyer une photo. Nous utiliserons vos réponses pour vous donner la parole sur notre site Internet et sur les réseaux sociaux.

Je participe

Témoignage de Karen Petteni

Présentez-vous en quelques mots : comment vous appelez-vous ? Où travaillez-vous ? Dans quelle(s) classe(s) enseignez-vous ?

Je travaille dans un collège, pas très loin de Toulouse. Cette année j’ai des classes de 4e et de 3e, mais j’ai déjà enseigné en 6e et en 5e.

Pourquoi êtes-vous devenue enseignante d’anglais ?

Depuis l’âge de 7 ou 8 ans j’avais envie d’être professeur, mais j’étais très timide et je n’osais pas parler en public. En grandissant, je me suis débarrassée de ma timidité et je me suis rendue compte que c’était possible de concilier un métier avec mes goûts personnels : la langue anglaise, la littérature, l’histoire, le contact avec les jeunes et une vie dans un pays étranger. Et voilà 25 ans que j’ai commencé ma vie en tant que professeure d’anglais !

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

J’aime décider de ce que je vais faire en fonction des élèves que j’ai devant moi. J’aime bien voir les progrès de mes élèves, surtout en 6e. Ils arrivent sans beaucoup de bagages linguistiques et à la fin de l’année ils sont capables d’écrire un texte. En 3e, j’aime aussi voir qu’ils sont capables de faire une présentation de leur film préféré avec plusieurs temps linguistiques, des mots de liaison et de donner leur avis.

Qu’est-ce que vous préférez enseigner à vos élèves ?

J’adore travailler sur l’aspect culturel du monde anglophone. Je viens des États-Unis donc j’aime bien parler des fêtes, de la géographie et des grandes lignes de l’histoire américaine. Mais j’aime aussi travailler avec les élèves sur d’autres pays comme l’Australie et l’Ecosse. En faisant ces séquences ils enrichissent leur culture générale.

Quel est le rituel de classe que vous préférez ?

En demi-groupe, j’aime bien garder tout le monde debout pour répondre à une question simple, comme “What did you do last weekend?”. Ils ont le droit de s’asseoir seulement quand ils ont répondu. En classe entière, un élève vient au tableau devant la classe pour répondre aux questions de ses camarades. Je veux que les élèves posent des questions dans plusieurs temps linguistiques pour réviser ce que nous avons déjà fait.

Racontez-nous votre anecdote la plus drôle, marquante ou touchante en classe d’anglais.

C’est très rare pour un professeur de notre établissement d’avoir les mêmes élèves pendant 4 ans, mais ça m’est arrivé une année. J’ai eu la même élève pendant toute sa scolarité au collège : elle a beaucoup changé au fil des années et j’avais peur qu’être sa professeure d’anglais pendant 4 ans serait trop. Toujours les mêmes blagues et explications ! A la fin de la 3e, elle m’a écrit un mot disant qu’elle avait envie de devenir traductrice et qu’elle avait apprécié nos 4 années ensemble. Ça m’a fait chaud au cœur, j’avais besoin de l’entendre !

Quel conseil donneriez-vous à un collègue débutant ?

Je conseillerais de ne pas hésiter à poser des questions aux collègues, s’il y a un élève compliqué par exemple. Il ne faut pas avoir peur de solliciter ses collègues pour demander de l’aide car il ne faut pas porter les difficultés tout seul.

Y a-t-il un livre ou un film en particulier à traiter en classe que vous aimeriez recommander à vos collègues ? Si oui, lequel et pourquoi ?

J’adore Bend it Like Beckham car le film traite du racisme, de l’égalité garçon-fille, de l’immigration et du multiculturalisme. Je présente ce film avec mes élèves de 3e à la fin de l’année et ça fonctionne bien, même si cela a un peu vieilli maintenant !

Avez-vous un défi ou un souhait professionnel en vue ?

Un défi : mettre sur l’ENT de notre établissement une banque de documents (leçons, vocabulaire, activités, etc.) par niveau pour que les élèves et parents puissent trouver de l’aide plus facilement. Un souhait professionnel : continuer à participer à des formations en continue et peut-être un jour animer des formations pour les collègues.

Avez-vous un site web, un blog ou un compte sur les réseaux sociaux que vous souhaiteriez partager ?

Non, malheureusement. Peut-être un jour. J’aime bien créer des activités sur les learning apps pour mes élèves et ils sont disponibles pour tout le monde.

Abonnez-vous à notre newsletter pour les professeurs d'anglais