Écriture inclusive : BO du 6 mai 2021


Comme annoncé dans le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports du 6 mai 2021, l’écriture inclusive est désormais interdite dans les pratiques d’enseignement et les actes administratifs. En revanche la féminisation des métiers et des fonctions, ainsi que la recherche d’une représentation égalitaire entre filles et garçons reste nécessaire et encouragée.

« Dans le cadre de l’enseignement, la conformité aux règles grammaticales et syntaxiques est de rigueur. Deux conséquences en découlent.

En premier lieu, il convient de proscrire le recours à l’écriture dite « inclusive », qui utilise notamment le point médian pour faire apparaître simultanément les formes féminines et masculines d’un mot employé au masculin lorsque celui-ci est utilisé dans un sens générique. L’adoption de certaines règles relevant de l’écriture inclusive modifie en effet le respect des règles d’accords usuels attendues dans le cadre des programmes d’enseignement. En outre, cette écriture, qui se traduit par la fragmentation des mots et des accords, constitue un obstacle à la lecture et à la compréhension de l’écrit. L’impossibilité de transcrire à l’oral les textes recourant à ce type de graphie gêne la lecture à voix haute comme la prononciation, et par conséquent les apprentissages, notamment des plus jeunes. Enfin, contrairement à ce que pourrait suggérer l’adjectif « inclusive », une telle écriture constitue un obstacle pour l’accès à la langue d’enfants confrontés à certains handicaps ou troubles des apprentissages.

En second lieu, l’usage de la féminisation des métiers et des fonctions doit être recherché. De même, le choix des exemples ou des énoncés en situation d’enseignement doit respecter l’égalité entre les filles et les garçons, tant par la féminisation des termes que par la lutte contre les représentations stéréotypées. »

 

Pour consulter la circulaire du Bulletin Officiel du 6 mai 2021 en intégralité, cliquez ici

Abonnez-vous à notre newsletter pour les professeurs d'anglais